Des questionnaires sur-mesure, pensés avant tout pour les répondants

Demandez une démo

9,2/10

Satisfaction client

30%

Taux de réponse aux questionnaires, sans incitation

400

Questions adaptées aux évolutions du secteur

Savoir poser les bonnes questions, notre expertise

Nos experts dans le monde entier ont testé et optimisé la formulation, l’ordre et les options de réponses aux questions. Saisissez toutes les particularités de vos consommateurs grâce à une méthode d’étude de marché bien plus efficace que les méthodes traditionnelles. Les questionnaires sont conçus sur mesure par un analyste dédié – c’est votre étude, à votre façon.

Illustrations de personnes mettant en place un questionnaire sur mesure

Des données de qualité optimale, plus rapidement

check_circle_outline

Des questions optimisées pour obtenir des réponses en 6 à 8 minutes.

check_circle_outline

Des consommateurs impliqués, un taux de réponse accru.

check_circle_outline

Des commentaires qualitatifs détaillés.

check_circle_outline

Des questionnaires centrés sur leurs intérêts, auxquels les consommateurs veulent répondre.

Auriez-vous envie de répondre à un questionnaire qui vous prendrait 20 minutes ?

Probablement pas. Et les personnes que vous interrogez non plus

Demandez une démo

Les raisons pour lesquelles les experts choisissent Potloc

Potloc comparé aux méthodes traditionnelles

Logo de Potloc, étude consommateur
Caractéristiques principales Panel Web Appel téléphonique Intercept
Analyse des non-clients check_circle_outline check_circle_outline check_circle_outline
Zones de chalandise geolocalisée check_circle_outline
Enquêtes sans incitations check_circle_outline
Échantillonnage par quota check_circle_outline check_circle_outline check_circle_outline check_circle_outline
Acquisition des répondants via les réseaux sociaux check_circle_outline
Utilisation des médias dans les enquêtes check_circle_outline check_circle_outline check_circle_outline
Enquête compatible sur mobile check_circle_outline
Données comparables au fil du temps check_circle_outline check_circle_outline check_circle_outline check_circle_outline
Faible coût par répondant check_circle_outline Obtenez une comparaison check_circle_outline check_circle_outline

Foire aux questions

Non, nous nous occupons de tout. Nous commençons par une réunion de lancement lors de laquelle vous déterminez le thème de votre questionnaire. Notre équipe d’experts rédige les questions qui vous permettront d’obtenir les insights dont vous avez besoin. Vous avez déjà une liste de questions ? Nous optimisons vos questions pour obtenir de meilleurs résultats.
Nous allons répondre en 5 points :
  1. Nous interrogeons un grand nombre de consommateurs (clients et non-clients) dans une zone géolocalisée ultra ciblée via leurs réseaux de prédilection. Cette géolocalisation peut viser un pâté de maisons ou tout un pays. Nous ciblons également les consommateurs par profils démographiques, intérêts, revenus, etc. Alors, si vous voulez savoir ce que pensent les adolescents qui aiment le chocolat et utilisent des trottinettes électriques, nous sommes là.
  2. Nous utilisons les réseaux sociaux pour diffuser nos études, ce qui nous permet de solliciter les consommateurs au meilleur moment, quand ils ont du temps libre. Notre méthode n’est donc pas intrusive, en comparaison avec les méthodes traditionnelles telles que les appels téléphoniques, l’intercept ou les panels Web.
  3. Nos questionnaires portent sur des sujets qui intéressent les consommateurs, ils n’impliquent pas de récompense ou incitations. Nous effectuons des tests pour être sûrs de toucher notre cible lorsque nous recherchons des personnes à interroger.
  4. Nous n’achetons aucune donnée de tiers – y compris des réseaux sociaux. Nous utilisons simplement les plateformes comme Facebook pour diffuser nos études et valider nos questionnaires.
  5. Aucune étude consommateur n’est objective. Tous ceux qui vous diront le contraire sont des menteurs. Nous connaissons les biais des études et savons parfaitement comment y remédier. Nous procédons à un échantillonnage représentatif en direct pour être sûrs d’avoir des quotas ciblés.
La réponse est oui. C’est même la durée parfaite. Mettez-vous à la place de vos consommateurs : Honnêtement, continueriez-vous de répondre au bout de 6 minutes ? Rien n'est inscrit dans le marbre, mais des questionnaires concis ne vous empêchent pas d’obtenir les réponses dont vous avez besoin.
Nous en tenons compte ! Nous connaissons les biais auxquels nous avons affaire et savons parfaitement comment y remédier. Il y a quatre types de biais dans une étude :
  1. Biais de couverture : Nous utilisons les réseaux sociaux pour cibler vos consommateurs. Nous avons évidemment besoin qu’ils remplissent certaines conditions. Ils doivent avoir accès à Internet, posséder un compte de réseau social et être des utilisateurs actifs. Cela dit, il y a 51,1 millions d’adultes en France, et 33 millions d’entre eux utilisent Facebook. Le biais de couverture concerne les personnes âgées également. Il se peut donc que les hommes, les personnes âgées et les personnes moins éduquées ou avec un faible statut socioéconomique soient sous-représentés.
  2. Biais de l’algorithme de Facebook ads: L’algorithme publicitaire de Facebook est configuré pour réduire le coût par clic. Il affiche les publicités pour nos questionnaires principalement aux consommateurs les moins coûteux. Cela peut conduire à une sous-représentation des hommes et des personnes âgées.
  3. Biais cognitif : Répondre à un questionnaire en ligne de 6 à 8 minutes demande beaucoup de concentration, ce qui peut être difficile pour certaines personnes. Il se peut donc que les personnes âgées et les personnes moins éduquées ou avec un faible statut socioéconomique soient sous-représentées.
  4. Biais d'autosélection : Contrairement aux panels Web, nous devons divulguer le sujet du questionnaire. Les personnes qui cliquent sur nos publicités sont donc intéressées par le sujet proposé. Par ailleurs, nous ne proposons aucune récompense aux personnes interrogées. Les personnes répondent à nos questionnaires car elles sont intéressées et veulent se faire entendre. Qu’est-ce qui vous semble le pire : Que les personnes répondent spontanément aux questionnaires car elles sont intéressées par le sujet proposé, ou qu’elles y soient incitées par une récompense ? Nous sommes convaincus que notre méthode accroît la qualité des réponses.

    Toutes les méthodes comportent des biais, mais peu sont transparentes. Nous remédions aux biais des études en visant un échantillon de personnes suffisamment large pour être sûrs d'atteindre les quotas ciblés.

    Par exemple, nous savons que les femmes répondent plus aux enquêtes et que les jeunes sont sur-représentés sur les réseaux sociaux. Cela dit, étonnamment, les personnes âgées sont suffisamment nombreuses sur les réseaux sociaux pour nous permettre de recueillir les réponses nécessaires.

    Pour ce qui est des autres méthodes telles que les appels téléphoniques, l'intercept et les panels Web, elles sont intrusives et font appel à la pondération sans mentionner l’impact qu’elles ont sur les données collectées.
La réponse à cette question est ici