LES ÉPICURIENS PRESSÉS, CETTE NOUVELLE GÉNÉRATION DE FOODIES

LES ÉPICURIENS PRESSÉS, CETTE NOUVELLE GÉNÉRATION DE FOODIES

800 400 POTLOC BLOG

Jour après jour, leur nombre grandit, jusqu’à en devenir un vrai phénomène de société. Phénomène qui inquiète de plus en plus les grands groupes alimentaires, mais fait le bonheur des start-ups. Des dizaines de jeunes entreprises se sont ainsi lancées en proposant des solutions innovantes à cette nouvelle clientèle au fort pouvoir d’achat. Retour sur cette nouvelle génération de foodies, mi-hipster mi-parent débordé, découvrez ceux qu’on appelle les épicuriens pressés. Portrait-robot.

Métrosexuels, Hipsters, Normcore et maintenant Yummies, les mots ne manquent jamais pour qualifier les tendances vestimentaires changeantes. Tandis que le moindre bout de tissu est décortiqué sous tous les angles, on en oublie trop souvent que les tendances culturelles sont liées de très près aux tendances culinaires. Et c’est ainsi qu’on ne sait plus aujourd’hui différencier les personnes étant réellement intolérantes au gluten des hispters du Mile-End s’étant auto-diagnostiqués malades coeliaques. Sujet qui mériterait d’ailleurs une analyse plus approfondie…  Mais passons.

Alors que le contre-courant de la consommation locale prend une réelle ampleur en Amérique du Nord, on assiste à une vraie dualité chez les épicuriens pressés. À la fois consommateurs exigeants, soucieux des apports caloriques et de la provenance des produits, ils cherchent à consommer responsable et local mais… manquent de temps ! Car oui, les épicuriens pressés sont débordés. Jeunes parents et jeunes cadres en parallèle, ils sautent d’une couche à un appel de conférence avec New-York sans jamais plus avoir le temps de concocter ces petits plats qu’ils aiment tant.

Alors face à un refus catégorique d’aller chez Walmart et un manque drastique de temps pour faire le tour des commerçants du quartier, quelles sont les solutions qui s’offrent alors à cette nouvelle race de foodies ? C’est très précisément sur ce secteur que se sont positionnées de nombreuses start-ups, à Montréal comme ailleurs.

N’avez-vous pas remarqué la multiplication des boîtes auxquelles s’abonner afin d’avoir, chaque semaine, un panier de produits frais livrés chez soi accompagné de sa recette ? Pour ne citer que les plus célèbres à Montréal, vous avez le choix entre KuistoCook-itCulinisteLes Fermes Lufa et Oatbox. Toutes délicieuses, plus ou moins complexes à cuisiner,  à vous de trouvez la vôtre !

En parallèle, vous avez également ces services qui vous livrent de la nourriture fraîche et santé dans l’heure. Que ce soit cuisiné (Freshmint) ou simplement des produits achetés chez les commerçants de votre quartier, triés sur le volet (Montréalfrais). En plus d’être utiles, toutes ces entreprises sont 100% montréalaises, alors pourquoi hésiter ?

Puis enfin, le symbole ultime des épicuriens pressés, au point d’en avoir fait leur slogan : les boutiques de surgelés Cool&Simple* !

Quoi des surgelés ? Jamais ! Il est vrai qu’au Québec les surgelés n’ont pas forcément bonne image. Impossible de songer à recevoir, et servir des surgelés à ses convives. Mais, croyez-le, c’est pourtant possible. Vous seriez même sûrement très étonnés du résultat !

Demandez à un français ce qu’il pense de Picard et vous comprendrez que l’on juge peut-être trop vite, passant ainsi à côté d’une bonne occasion d’avoir des plats de très bonne qualité en fournissant un effort minime. En effet, loin d’être de la cuisine de bas étage, les surgelés se rangent plutôt aux côtés des mets de luxe. Cela se reflétant d’ailleurs autant dans la qualité que dans le prix, relativement élevé.

Alors, si vous venez de découvrir que vous êtes en fait un épicurien pressé, vous avez maintenant devant vous une offre variée de services pour consommer bien, local et sans trop vous casser la tête.

À bon entendeur salut !

*Retrouvez des succursales Cool&Simple sur l’île des Sœurs, Monkland, Atwater, Mont-Royal et au Dix30. Vous en voulez une près de chez vous? Cool&Simple ouvre de nouvelles succursales, allez voter sur potloc.com pour en avoir une dans votre quartier !