DANS LES COULISSES DE BRIMBELLE

DANS LES COULISSES DE BRIMBELLE

595 283 POTLOC BLOG

Si vous habitez non loin du marché Jean-Talon, vous avez probablement remarqué ces vitrines bleues et noires rue Shamrock. On peut y lire des mots peu habituels comme « Navettes », « Aristocades », « Palets » ou « Nougalettes ». Cela ne vous dit rien? Pourtant, il s’agit de quelques-uns des délicieux produits gastronomiques français!

Bonne nouvelle: vous allez enfin pouvoir les découvrir à partir du 25 novembre prochain, au 75, avenue Shamrock, lors de l’ouverture officielle de la boutique « Brimbelle ».

 « Le nom de notre épicerie, Brimbelle, est un double clin d’œil, racontent Didier et Estelle, les copropriétaires de Brimbelle. La brimbelle est tout d’abord le nom donné à la myrtille dans les Vosges, région de France dont nous sommes tous deux originaires, et la brimbelle est, de plus, la « cousine » du bleuet, spécialité du Québec. Elle est simplement plus petite et un peu plus sucrée. Ce nom illustre pour nous la diversité et la spécificité des terroirs et le lien entre les hommes et la nature ».  

Derrière ces vitrines, Estelle et Didier s’affairent depuis plusieurs semaines. Grâce à leurs efforts, le local de la place Shamrock a fait peau neuve. L’ambiance y est chaleureuse et raffinée, à l’image des produits qu’ils vous proposeront. Pour la décoration intérieure, le couple de gastronomes a fait appel à Diane Létourneau, une designer québécoise de renom. Parquet en bois, couleurs épurées, espace de dégustations, coin salon : tout est fait pour qu’on s’y sente bien, comme à la maison.

Les étagères sont encore vides, mais elles vont bientôt accueillir plus de 250 références de produits gourmets français, dont la grande majorité n’ont encore jamais été importés au Québec: les produits viennent tout juste d’arriver sur le sol québécois…

 « Nous avons hâte d’ouvrir la boutique. Cela fait un an que nous travaillons sur le projet. Nous sommes impatients de faire découvrir les produits que nous avons sélectionnés à nos premiers visiteurs… »

En attendant le 25 novembre, n’hésitez pas à aller visiter leur page Facebook ainsi que leur site internet pour vous inscrire à l’infolettre.